LDH Tours et Indre & Loire

Contre la liberté surveillée

Guide pratique de la vidéo surveillance

lundi 1er septembre 2008

« Chaque citoyen est placé en situation de suspect permanent »

« Pourquoi s’opposer à la vidéosurveillance si on a rien à se reprocher ? », l’argument est régulièrement avancé par les défenseurs de l’extension des systèmes de surveillance du public et chacun accepte finalement et même avec quelque indifférence d’être fiché, observé, repéré, tracé, profilé, sans souvent même en avoir conscience.

Mais un principe de justice veut que toute personne soit considérée innocente jusqu’au jour où il est établi qu’elle est coupable et l’article 1 de la loi de 1978 précise que l’informatique doit être au service du citoyen. Elle ne doit pas porter atteinte ni à l’identité humaine, ni à la vie privée, ni aux libertés individuelles et publiques.

PDF - 546 ko
Guide pratique de la vidéo surveillance

Accueil du site | Contact | Plan du site | En résumé | Espace privé | Statistiques | visites : 103938

Site réalisé avec SPIP 1.9.2d [11132] + ALTERNATIVES

RSS RSSGuides LDH