LDH Tours et Indre & Loire

EDVIGE servira à recruter… et licencier

lundi 2 mars 2009 par Sebastien

Le ministère de l’Intérieur vient enfin de répondre aux 70 parlementaires (17 au Sénat, 53 à l’Assemblée) qui s’étaient inquiétés, l’an passé, de la mise en place du désormais célèbre fichier Edvige (pour “Exploitation documentaire et valorisation de l’information générale”).

Pour mémoire, Edvige était accusé d’instituer un “fichage systématique et généralisé, dès l’âge de 13 ans, par la police des délinquants hypothétiques et des militants syndicaux, politiques, associatifs et religieux“.

Dans sa réponse (la même, quelles que soient les questions), MAM rétorque aux parlementaires inquiets que "le nouveau fichier ne comportera que des données directement liées à la sécurité publique ou permettant de répondre aux demandes d’enquêtes de recrutement imposées par la loi".

Un million de salariés suspectés de “comportements contraires aux bonnes moeurs“

Trop peu de gens le savent, mais le travail d’un million de salariés dépend en effet de l’”enquête administrative de moralité” (sic) qui est effectuée à leur sujet, comme le rappelait récemment la CNIL.

Sont également concernés ceux qui veulent acquérir la nationalité française, obtenir ou renouveler leurs titres de séjour. Ce qui doit, au total, faire bien plus qu’un million de gens.

La suite se trouve sur le blog de LeMonde.fr :http://bugbrother.blog.lemonde.fr/

Voire aussi sur le site du Sénat la réponse de Michèle Alliot-Marie aux palementaires inquiets : http://www.senat.fr/


Accueil du site | Contact | Plan du site | En résumé | Espace privé | Statistiques | visites : 98560

Site réalisé avec SPIP 1.9.2d [11132] + ALTERNATIVES

RSS RSSEDVIGE / EDVIRSP