LDH Tours et Indre & Loire

Immigration professionnelle : le BTP ne peut pas s’en passer

Article LeMoniteur.fr

jeudi 7 juillet 2011

Claude Guéant a raison. Provisoirement. « La France n’a pas besoin de maçons étrangers », a déclaré le ministre de l’intérieur lors de la convention de l’UMP, jeudi 7 juillet. Or, selon un sondage publié vendredi 8 juillet par Le Moniteur, il n’y a pas de tension dans le recrutement pour ce secteur en ce moment.

Pourtant, avec la perspective d’une reprise, un tiers des entreprises craint déjà d’avoir du mal à recruter alors qu’au premier trimestre, la Fédération nationale des travaux publics relevait que « seules 10 % des entreprises déclarent être contraintes par une insuffisance de main-d’œuvre ».

« L’activité repartant, des tensions se font déjà ressentir sur l’encadrement de chantier et sans doute demain sur le personnel de production. Le recours à la main-d’œuvre étrangère est un levier d’ajustement qu’il ne faut pas exclure », assure la DRH d’un groupe de BTP basé dans l’Ain. À son image, 65% des entreprises du secteur estiment ne pas pouvoir se passer de main-d’œuvre étrangère et redoutent le durcissement des conditions d’obtention des permis de travail ou la possible révision des listes des métiers en tension.

A lire sur http://www.lemoniteur.fr/


Accueil du site | Contact | Plan du site | En résumé | Espace privé | Statistiques | visites : 100697

Site réalisé avec SPIP 1.9.2d [11132] + ALTERNATIVES

RSS RSSCollectif des travailleurs sans-papiers